Chafran.net
FLEURS
MES SERVICES
CHATS
AMUSEMENT
Créations gratuites
Fêtes spéciales
PPS de la semaine
PPS adultes
LIVRES D'OR

 

Construire un bassin d'eau avec Chafran

 

La construction d'un jardin d'eau est une aventure périlleuse et ardue où il ne faut rien laisser à l'imprévu. J'en sais quelque chose car à l'été 2004 je commençais mon premier bassin. Ce bassin fait 5 pieds par 12 et a une profondeur de 40 pouces. En 2006 , j'ai entrepris la construction d'un 2e bassin, alors je commence à m'y connaître un peu. Surtout qu'on trouve très peu d'infos sur le sujet sur le net. Les gens gardant leurs secrets pour eux ou vous faisant payer pour les avoir. Moi je vous les partage avec plaisir et gratuitement!!

Dans cette rubrique je vous expliquerai donc les différentes étapes de ces constructions. Notez bien qu'il s'agit de mes projets et il y a d'autres façons de s'y prendre. N'hésitez pas à m'écrire si vous avez des questions concernant ces types de réalisations.

Le choix de l'emplacement

Poissons en hiver

Voyez ici en diaporama la construction de mes 2 bassins.

 

Annuaire
©Création Chafran
Topsites
Contact
Forum

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le choix de l'emplacement

Avant la réalisation d'un jardin d'eau il est indispensable de faire l'esquisse du projet selon des règles.

L'esthétique

Le choix s'établit en fonction du type et du thème du jardin; du bain d'oiseau à l'étang en passant par les ruisseaux et les cascades.

Les règles techniques
Il est nécessaire de prendre en considération l'environnement du bassin. Proximité de l'habitation, proximité de l'alimentation en eau et en électricité, type de sol et les matériaux du sous-sol ainsi que les servitudes comme les conduites d'eau, de gaz, de téléphone et d'électricité...

Les règles biologiques
La taille du bassin , son volume d'eau et la mobilité de l'eau vont imposer les règles du choix des plantes et des poissons .

Pour ma part ayant 2 bassins voici ce qui m'a influencé.

Pour le bassin creusé; j'ai optée pour la cour arrière car l'endroit est muni d'une clôture barrée, en plus c'est là que je passe le plus de temps, donc je peux admirer mon bassin et assurer une surveillance constante pour éviter les noyades ,et d'autre part , c'ést également là qu'il me restait le plus de place. L'endroit choisi est aussi exempt de servitudes et à proximité de l'alimentation en électricité pour la pompe (dans le cabanon arrière) . Étant à l'entrée de la cour il est le premier élément regardé en entrant, au lieu de la piscine comme par le passé. Son exposition mi-ombre convient parfaitement à la culture des plantes aquatiques et sa profondeur est idéale à la vie des poissons 12 mois par année.

 

Pour le bassin surélevé; j'ai opté pour le terrain avant ,car comme il ne fait que 17 pouces de profondeur il est moins dangereux pour la noyade. Il y a tout de même une clôture qui rends son accès difficile aux enfants. L'endroit choisi est aussi exempt de servitudes et à proximité de l'alimentation en électricité pour la pompe , mais il a fallu emmener le courant près du bassin en passant un fils dans la terre. Son exposition ombre, mi-ombre convient parfaitement à la culture des plantes aquatiques et la vie des poissons, mais je dois les transférer dans le bassin arrière pour l'hiver car la profondeur n'est pas bonne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les travaux préléminaires

La délimitation du bassin

Après avoir fait votre plan et avant de creuser, dessiner directement sur le sol votre bassin d'eau. Cela vous donnera une bonne idée de sa dimension et vous permettra de corriger les erreurs du plan. Vous pouvez, pour se faire, vous servir d'une craie spéciale ou de votre boyau d'arrosage qui est facile à faire suivre certaines formes.

L'excavation

L'excavation du bassin, des conduites d'eau et d'électricité se font au tout début des travaux.
- pour découvrir dès les débuts les empêchements majeurs
- pour régler en partant les besoins en eau et électricité
- pour modifier les plans si c'est nécessaire

Pour le bassin creusé nous avons creusé au pic et à la pelle afin de ne pas briser le restant du terrain . Puis nous avons sassé la terre en trop , pour y enlever les roches et nous l'avons remis dans le jardin, pourquoi ne pas recycler en même temps nous sommes-nous dit.... Le creusage à la pelle nous a pris 3 mois à raison de 2 jours par semaine sans oublier les jours de pluie qui nous ont retardé. Pour le bassin de surface nous avons creusé à la pelle l'épaisseur d'une pierre, car il n'y a que le premier rang qui est dans la terre. Ce bassin est donc beaucoup plus facile à monter.

Matériaux

- Il faudra disposer de la terre d'excavation et amener les matériaux de construction, l'équipement de fonctionnement et de décoration du bassin et de son tour.

BASSIN CREUSÉ

Dans ce projet ,nous avons opté pour une construction en béton, plus onéreuse mais plus résistante. Nous avons décidé de mettre une pierre au pourtour du bassin d'une hauteur de 12 pouces,ainsi qu'autour du bassin. Voici les différents matérieaux dont nous avons eu besoin.

- Poches de ciment pur

-Sable

-Roches 3/4

-Fer pour armer le béton

-Rouleau de broche pour attacher le fer

-Location d'un mixer à béton pour 2 journées. Une pour le coulage du bassin et une autre pour celui du pont.

-Pierres de style " flat stone " pour le pourtour , le tour et la cascade du bassin

-Tuyau ABS 1 1/4 pouces pour le retour et l'entrée d'eau

-Drain de fond

-Feuilles de plywood pour les formes

-Clous 2 1/2 et 3 1/2 pouces

-Feuilles de styrofoam pour isoler les murs, le plancher et sous les pierres du pourtour du bassin

-Moteur de piscine creusée

-Filtreur de piscine

-Différents adapteurs et tuyaux pour raccorder le bassin au moteur et filtreur

-Bois traité pour le garde-fou du pont

-Teinture et produit de traitement pour le bois traité

-Prise de courant à différentiel pour la pompe

-Minuterie pour l'éclairage extérieur

-Sable pour le filtreur

 

BASSIN DE SURFACE

Dans ce projet ,nous avons opté pour une construction en pierre avec toile en vinyl , moins onéreuse . Voici les différents matérieaux dont nous avons eu besoin.

- Poches de ciment pur et sable pour solidifier les pierres

-Une toile en vinyl de meilleure qualité pouvant durer 20 à 25 ans.

-Pierres de style " flat stone " pour le pourtour du bassin

-Grosses roches pour la cascade

-Tuyau ABS 1/4 de pouces pour la connexion avec la pompe

-Pompe submersible 1/4 de force

-Prise de courant à différentiel pour la pompe

-Fil électrique spécailment concu pour être mis dans la terre

-Tuyau pour passer le fil dans la terre

-Matériel pour une filtration adéquate soit un plat en plastique, des briquettes de charbon, un filtre de charbon et un de mousse, tout cela est vendu en quincaillerie ou en jardinerie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pourtour du bassin

L'aménagement des berges fait partie de la décoration du bassin. Dans nos projets nous avons utilisé de la pierre plate de style "flat stone" et nous en avons mis sur une largeur de 12 à 18 pouces au pourtour du bassin creusé. Sous ces pierres nous avons installé un styrofoam pour empêcher le gel de faire lever ces pierres. Puis autour de cette construction il y a des vivaces surtout de types rampants qui vont couvrir éventuellement ces pierres. Dans le projet de bassin surélevé nous avons mis de la mousse sur les roches pour donner un aspect plus naturel.

Les plages

Les plages de sables ou de graviers facilitent l'accès au bassin. Pour notre part nous avons du "tuff " (pierre rouge spécifique au bas du fleuve) concassée comme pierres de remplissage pour les différents sentiers dans le jardin.

Les roches

Les roches, petittes ou grandes accentuent l'aspect naturel du bassin. C'est pourquoi en plus du pourtour nous avons opté pour l'insertion d'une pierre sur 12 pouces de haut dans le bassin creusé .Pierre qui est du même type que celle du pourtour du bassin, comme cela l'aspect demeure très naturel.

Les plantations

Les zones de plantations créent le paysage de fond en fermant la vue pour orienter le regard vers le bassin. Dans notre cas particulier nous n'avons plus de gazon sur le terrain depuis de nombreuses années. Les vivaces étant bien installées au pourtour du bassin , nous avons préféré ne pas y toucher et mettre plutôt notre énergie sur les plantes du bassin en tant que tel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pompes et filtres

Les pompes


Les pompes servent à la circulation de l'eau dans le bassin ou vers un jet , un ruisseau ou une cascade .Le choix de la pompe est donc fonction de son rôle et du volume d'eau en mouvement désiré.

Dans le cas du bassin creusé nous avions profité du changement de notre piscine pour garder le vieux moteur et filtreur, mais malheureusement une pompe de piscine hors-terre ne convient pas pour un bassin d'eau, même si tous les experts des centres de piscine nous ont dit le contraire.... Je vous explique; le moteur de la piscine hors-terre fonctionne par gravité, il n'est donc pas capable d'aller chercher l'eau dans le fond du bassin. Nous avons donc dû acheter un moteur de piscine creusée . Le seul hic, c'est de diminuer un peu la pression de l'eau sortante (qui retourne dans le bassin) . Nous avons commencé avec une valve sur l'entrée d'eau mais elle faisait baisser la pression du moteur dramatiquement et nous avons écarté cette solution, puis nous avons fait une dérivation de l'eau sortante mais encore là , la pression était tellement forte que l'eau éclaboussait toujours un peu sur le pont et les côtés du bassin. Après plusieurs recherches sur le net, j'ai enfin trouvé la solution!!! on a construit une boite en béton à la sortie de la cascade et l'eau doit se remplir avant de couler, il n'y a plus d'éclaboussure...voici la photo de ces travaux.. Notez une boite au 1er et 3e niveau de la cascade.

Voic maintenant l'effet lorsqu'en marche

Le filtreur par contre, fait très bien l'affaire et grâce au sable assure une eau pure. Un back wash est nécessaire au moins une fois par semaine, pour assurer l'élimination des déchets produit par les 20 poissons. Pour l'hivernation consultez la section appropriée de ce document.

 

Dans le cas du projet du bassin surélevé, nous avons magasiner les pompes de bassins spécifiques aux jardins d'eau et nous nous sommes vite rendu compte que les prix étaient exhobitants (souvent plus de 300$) . Nous avons donc regardé la différence avec une pompe submersible standard et avons opté pour cette solution (en vente chez canadian tire, vous l'aurez pour 80$ et moins lorsqu'en vente) . Par contre, pour une bonne filtration lorsqu'il y a des poissons, il faut faire ce montage; dans un grand bac en plastique mettre la pompe et entourer de pierres volcaniques (briquettes de BBQ) , puis sur le dessus, mettre un filtre au charbon et un filtre de mousse( vendu en quincaillerie les 2 pour environ 35$) , Pour que le tout tienne en place y mettre des pierres sinon les poissons iront dedans et seront aspirés par la pompe. Voici la photo de ma pompe...notez que j'ai ajouté un grillage à l'entrée d'eau, pour empêcher les saletés d'entrer dans la pompe.

 

Voici un montage de la pompe pour la filtration des déchets de poissons.

Nous avons également fait une boite pour le remplissage de l'eau dans ce bassin ,car ici aussi la pression était trop forte et l'eau éclaboussait . Notez que maintenant l'eau s'écoule plus naturellement.

 

Les jets d'eau


Un jet d'eau est aussi décoratif qu'utile. Tout en créant de l'animation au bassin, il aère et oxygénise l'eau. Nous n'avons pas opté pour ce type d'équipement dans nos projets, les cascades étant amplement suffisantes. Notez qu'avec un jet d'eau en période de grands vents, l'eau sort du bassin et ce dernier se vide rapidement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'éclairage

L'éclairage du bassin, bien réalisé, le transforme complètement durant la nuit. Par contre il faut bien penser que l'éclairage peux attirer les insectes volants à la tonne d'où l'attention particulière que nous devons porter à cet élément de la décoration.

Les systèmes à basse tension

Ils sont surtout conçus pour les petits bassins car ils ne requièrent pas un électricien pour leur installation. La plupart fonctionnent au courant alternatif 12 volts

Les systèmes à tension normale

Leur installation requiert souvent le travail d'un électricien car une mauvaise installation peut être dangereuse. La lumière de ces systèmes est beaucoup plus puissante. Ils sont surtout utilisés dans les fontaines publiques.

Pour notre part nous avons choisi d'installer des lumières sur le cabanon derrière le bassin arrière avec des ampoules anti-insectes (jaunes) et une minuterie . Les lumières étant dirigées vers l'eau et étant colorées, on diminue le nombre d'insectes indésirables tout en conservant un cachet des plus intéresssant. Dans le bassin avant il n'y a pas d'éclairage.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les ponts

L'installation d'un pont n'est justifiée que lorsque le bassin est assez grand comme dans le projet du bassin arrière. Dans la plupart des cas, un pont est superflu voire "quétaine". Souvent les ponts sont aussi gros que les bassins donc inutiles .Un pont justifié est associé à un sentier, un ruisseau ou une île .Le modèle du pont est en fonction du style de jardin aménagé. Comme le bassin est en béton , nous avons opté pour le pont en béton mais avec un garde-fou en bois pour permettre une continuité dans la décoration de la cour, étant donné qu'il y a déjà un patio en bois. Ce garde-fou a été traité puis teint de la même teinte que le patio et a été mis à 22 pouces de hauteur seulement, pour ne pas masquer la construction. Dans le bassin avant il n'y a pas de pont.

Le pont doit être fait par des experts ,car il demande une installation bien particulière et doit secher pendant plusieurs mois avant d'être déformé. Pour notre part, mon père avait les compétences et le pont a été dans les formes pendant 6 mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les décorations

Les accessoires comme les statues et les pagodes chinoises doivent aussi être en étroite relation avec le style du jardin, sinon cela aura l'air "bébelle". Les statues peuvent être très jolies lorsqu'elles sont bien intégrées au jardin d'eau souvent comme pièce principale. Elles font partie des jardins ZEN ou de style oriental, employées comme tel, elles complètent bien l'aménagement du bassin. Pour le bassin arrière nous avons optés pour des hérons en métal. Notez qu'il faut magasiner car j'en ai vue à 800$ chez Botanix alors que j'ai payé les miens 100$ chez Zellers ou chez Walmart .

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dangers du bassin d'eau

Un plan d'eau est très attirant spécialement pour les jeunes enfants et peut donc s'avérer très dangereux !

Comment alors éviter tout risque de noyade ?

A- Informer les enfants du danger réel. Surveiller étroitement les jeunes qui ne sont pas en âge de comprendre.

B- Vigilance vis à vis de vos propres enfants mais aussi ceux du voisinage et de vos amis. Munissez-vous d'une barrière pouvant être barrée (à l'entrée de la cour par exemple) , pour éviter l'accès au bassin d'eau.

C- Des zones peu profondes sur le pourtour de l'étang permettront de sortir plus facilement en cas de chutes.

D- Des parois en pentes douces garnies de galets sauveront probablement de nombreux animaux de la noyade.

E- Pensez à des abords stables, pouvant aider à s'agripper en cas de chutes!

F- Pour une sécurité optimale, une clôture avec portail sera disposée tout autour de l'étang. L'aspect naturel peut néanmoins être préservé par des arbustes, buissons, haies...

Dans nos projets, nous avons une clotûre à l'entrée de la cour pour le bassin arrière qui se ferme et se barre à l'aide d'un cadenas. Les garde-fou sur le pont empêchent les enfants de tomber et de petites clotûres décoratives ont été disposées autour du bassin limitant ainsi son accès. Pour le bassin avant la profondeur est moindre mais il y a tout de même une clôture tout autour du terrain. Par contre il n'y a pas d'accès barré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cascade ou jet d'eau

L'élaboration d'une cascade ou d'un jet d'eau est très importante pour l'oxygénation et apportera la touche finale dans votre jardin aquatique !

Le jet d'eau

Un jet d'eau reste encore ce qu'il y a de plus facile à mettre en oeuvre. Une pompe dans le commerce est généralement prévue pour un jet d'eau et vendue avec les différents accessoires. Cependant, veillez à ne pas installer votre jet près des nymphéas dont les fleurs et feuilles flottantes ne supportent pas d'être mouillées en permanence !

La cascade

Beaucoup plus élaborée à concevoir , plus onéreuse mais combien plus belle. Si vous optez pour cette solution vous ne le regretterez pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plantation des végétaux

Faut-il planter en pleine terre ou dans des paniers de culture ?

L'avantage des paniers est de bien maîtriser le développement des plantes. L'on peut faire varier l'emplacement, la profondeur et l'entretien s'en trouve facilité.

Une culture en pleine terre (20 cm au fond de l'étang) permettra aux plantes de mieux se développer. Les fleurs des nymphéas seront plus belles à condition d'y avoir énormément de soleil en tout temps . Par contre, il sera difficile de garder le contrôle sur l'extension des racines et l'entretien sera plus pénible et le bassin va vite se polluer s'il y a des poissons .

Dans notre projet, de bassin creusé,nous avions d'abord opté pour une plantation en pleine terre de tous les végétaux pour une filtration écologique optimale. Les nénuphars, en particulier,ayant des difficultés à survivre dans l'étroitesse des pots, mais au bout d'un an, nous avons remarqué que les nénuphars ne poussaient plus, étant trop profond (40 pouces), la lumière plutôt faible arrivait aussi difficilement à les rejoindre . En plus ,la terre mélangée aux excréments de poissons a commencée à polluer l'eau. Il faut aussi savoir que les poissons (koi) sont continuellement en train de fouiller dans le fond, donc de brasser la terre et de déterrer les plantes. Nous avons donc décidé de retirer la terre dans le fond du bassin et de n'y mettre que des plantes en pot. Par contre nous avions une platebande dans le bassin qui est à 18 pouces dans l'eau, nous avons laissé les plants là mais avons recouvert la terre avec des roches , cela a empêché les poissons d'aller y fouiller.

Dans le bassin avant les plantes ne sont que dans des pots.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La règle d'or pour les végétaux

Un plan d'eau sera équilibré si sa végétation est diversifiée et sa surface de plantation importante sans toutefois dépasser les 2/3 de la surface totale du bassin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les différents végétaux à choisir

En plus de la filtration mécanique, un jardin d'eau doit contenir les bonnes plantes pour aider à sa purification. Voici les quatres familles de plantes à inclure dans votre bassin.

 

Les 4 groupes de végétaux aquatiques
Leurs rôles dans l'équilibre
Le ratio
Plantes submergées
Elles oxygènent et épurent essentielles
4 par m2

Plantes à feuilles flottantes

De 5 à 40 cm sous l'eau

Elles ombragent et épurent: essentielles
1 par 2m2

Plantes flottantes

flotte librement à la surface

Elles ombragent et épurent
2 par 1,5m2

Plantes des milieux humides

De 15 à 40 cm sous l’eau

Elles épurent par leurs racines
Au goût

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plantes de mon bassin

Nom commun: Galane, Chélone obliqua

Plante des milieux humides vivace

floraison : août
couleur : Epis de fleurs de 2 cm de long d'un beau rose pourpré
croissance : Assez lente
Hauteur : 60 cm /24 pouces
plantation : Printemps, automne

multiplication : Division des touffes au printemps
sol : drainé, riche, humifère, humide
emplacement : Soleil ou mi-ombre ou ombre
entretien : Attention aux limaces et escargots, alors mettre des coquilles d'oeuf en morceaux au pieds des plants.
NB : Plante originaire des bois humides du sud des Etats-Unis.

 

Nom commun : Houttuynia cordata

Plante des milieux humides vivace

floraison : juillet, parfum
couleur : Blanc
croissance : Rapide
Hauteur :40 cm /16 pouces
plantation : printemps, automne.
multiplication : Division des touffes rhizomateuses au printemps

sol : Frais ou humide, humifère, acide ou neutre ou alcalin
emplacement : Ombre, mi-ombre, accepte le soleil en terrain toujours humide

entretien : Aucun.


 

 

Nom commun : Jacinthe d'eau ou Eichhornie à pied gras

Plantes flottantes

floraison : ne fleuri pas au Québec car il fait trop froid
couleur : bleu à bleu violet, une tache jaune sur un pétale.
croissance : très rapide, elle peut devenir envahissante.
hauteur : 15 cm / 6 pouces
multiplication : par division des rejetons. Attendre qu'ils aient des racines suffisantes avant de les couper de la mère.
emplacement : soleil, mi-ombre, ombre.
entretien : Les jeter une fois l'été terminée.


Nom commun : Missanthus sinensis,Eulalie, Roseau de Chine, nommée par les anglophones 'Chinese silvergrass'.

Plante toxique et des milieux humides vivace

floraison : aucune
couleur : Panicules nacrées, changeantes : argentées, roses, pourprées, beige doré...
croissance : Rapide
hauteur : de 1,30m / 4,36 pieds
plantation : Printemps.

multiplication : Division des touffes au début du printemps.
sol : Profond, neutre, fertile ou riche, frais à sec.
emplacement : Soleil. Accepte le vent et les embruns.
entretien : rabattre au sol à l'automne.

 

Nom commun: Phragmites, Roseau

Plantes à feuilles flottantes

floraison : aucune
couleur : grand panicule plumeux brun
croissance : rapide, envahissant
Hauteur : 1m / 39 pouces
plantation : immergé dans l'eau, attention envahissant
multiplication : division des touffes au printemps
sol : peu fertile, humide en permanence
emplacement : soleil
entretien : rabattre au sol en automne

 

Nom commun: Pontédérie à feuilles en forme de coeur, pontederia

Plante des milieux humides



catégorie : Vivace aquatique ou semi-aquatique à rhizome épais, traçant.
floraison : juillet à septembre
couleur : violet-lilas ,bleu intense, rose,blanc.
croissance : rapide.
hauteur : 1 m / 39 pouces
plantation :immergé dans l'eau de préférence
multiplication : division des souches au printemps
sol : argileux, tourbeux de préférence.
emplacement : soleil.
entretien : rabattre au sol en automne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'entretien

Un bassin demande un entretien régulier mais cela ne représente pas beaucoup de travail si vous le faite chaque année.

Il faut aller à l'essentiel : prendre soin des plantes, éliminer les feuilles mortes ainsi que les algues et éclaircir les plantes si nécessaire. Ne pas oublier que deux tiers de plantes recouvrant la surface du plan d'eau est un grand maximum. L'idéal est la moitié de la surface. Si vous voulez un plan d'eau naturel et sain, évitez les produits chimiques et même ceux déclarés "bio". Si vous possédez une ou plusieurs pompes, celles-ci sont entretenues chaque année. Certaines d'entre-elles peuvent rester l'hiver en grande profondeur mais c'est à déconseiller.

 

HIVER (Décembre à Mars)

Afin d'assurer l'expulsion des gaz et l'oxygénation de l'eau, laissez flotter un dispositif anti-gel en frigolite percé d'un tube (bon marché dans le commerce) ou un fagot de branches et de paille. Pour notre part nous avons opté pour le bassin creusé , pour une pompe hivernale et sur le trou permanent qui se crée sur la glace nous avons installé une cheminée en bois permettant l'évacuation des gazs et empêchant la neige d'obstruer le trou. Evitez de briser la glace car le choc pourrait endommager la bâche et tuer les poissons. Eventuellement, faites un trou avec de l'eau bouillante. Les poissons ne doivent plus être nourris durant cette période. Généralement, dès que la température descend en dessous de 9°C, il faut stopper les apports de nourriture.

PRINTEMPS (Mars à Juin)

Remettez en place les pompes et mettez du sable propre si vous avez des poissons. Il faut nourrir à nouveau progressivement les poissons dès que l'eau est en haut de 10 degrés. Cette période est idéale pour entreprendre la construction d'un plan d'eau ou d'autres travaux autour de l'étang.

ETE (Juin à Septembre)

Si la végétation et les micro-organismes sont suffisamment développés, il faut réduire l'apport de nourriture aux poissons.Eliminer les algues et éclaircir les plantes si nécessaire. Diviser les nénuphars s'ils sont devenus trop volumineux. A la fin de l'été, tous les cinq ans, retirer l'excès de vase. C'est une période également idéale pour entreprendre la construction d'un plan d'eau. En juiller vérifiez le sable du filtreur car il pourrait avoir besoin d'être changé si vous avez des poissons.

AUTOMNE (Septembre à Décembre)

Eliminer les feuilles mortes tombées dans l'étang, par exemple à l'aide d'une épuisette télescopique.Si la chute des feuilles est abondante, placer un filet à mailles étroites au-dessus de la surface. Ce dispositif sera retiré avant l'hiver. Les végétaux tombés dans l'eau et en décomposition seront également éliminés.

Les pompes seront enlevées de l'étang vers la fin octobre, nettoyées et rangées à l'intérieur. Dans le cas du bassin creusé nous avons hiverné notre moteur et filtreur comme s'il sagissait d'une piscine , soit en retirant les tuyaux et en vidant le tout, nous gardons le moteur à l'intérieur. Aucun produit n'a été mis dans le drain de fond mais nous avons ajouté un tube en styromousse pour éviter que le tuyau ne cède suite au gel. Malgré tout, le tuyau dans le mur a fendu à l'hiver 2007-2008, nous avons mis un autre tuyau à l'extérieur que nous avons camouflé avec la même pierre que le bassin. Alors ne faites pas comme nous, mettez vos tuyaux facile d'accès dès la construction.

 

Nous avons installé une petite pompe au fond du bassin pour qu'il y ai une circulation d'eau et un trou à la surface permettant l'expulsion des gazs toxiques générés par les poissons. Sur le marché il se vend des aérateurs (que nous avons exclus car le tuyau étant très petit nous avons pensé que dès le premier signe de condensation la pompe va geler et fendre) et des chauffes- eau à bassin (que nous avons également exclus car l'eau ne doit pas devenir trop chaude sinon les poissons vont mourrir)

L'hiver approche. Dès que la température de l'eau descend et avoisine les 10/12°C, il faut diminuer progressivement la quantité de nourriture donnée à vos poissons.De toute façon, les poissons se couchent au fond du bassin et ne viendront plus se nourrir.

Voici mes poissons dès la fin octobre, notez qu'ils se couchent au fond du bassin et ne bougent plus jusqu'à la mi-mars.

 

Dans notre projet de bassin surélevé, nous transférons les poissons dans le bassin arrière vers septembre. Nous nettoyons et remisons la pompe à l'intérieur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les poissons

 

Les poissons d'eau froide tels les carpes japonaises (Nishikigoi ou Koi), les Carassins, les Saraza et les Shubunkin sont parfaitement adaptés à la vie en jardin d'eau extérieur. Toutefois votre bassin doit être d'une profondeur de 30 pouces et plus si vous voulez garder vos poissons dans le bassin l'hiver venue. L'eau gelant jusqu'à une profondeur de 24 pouces. Soyez patients et attentionnés pour vos poissons lors de leur introduction dans le bassin. Évitez-leur le stress qui est cause de maladies et de perte. Introduisez-en seulement deux ou trois à la fois, attendez une à deux semaines entre chaque nouvel arrivage.Voici un ratio pour les jardins d'eau réguliers c'est-à-dire sans système de filtration à chambres multiples :

- Un carassin (poisson rouge) par un m2 (10 pi 2) et/ou une carpe japonaise (Koi) par 2,5 m 2 (25 pi2). Donc, pour un bassin de 10 m2 (100 pi2),on comptera 10 carassins ou 4 carpes japonaises ou 5 carassins et 2 carpes japonaises.

Pour notre part, par expérience, il faut ne pas mettre trop de poissons. La 3e année nous avions 20 poissons , des koi de 18 pouces ,qui sont tous morts dans l'hiver...Maintenant nous avons une dizaine de poissons rouges qui vivent très bien dans les bassins et ne coûtent pas chers... 2 Shubunkins plus dispendieux mais qui vivent aussi très bien, et présentement nous avons 1 koi . La répartition se fait ainsi; 4 poissons rouges dans le bassin avant et le reste dans le bassin arrière pour l'été et l'automne venue tous viennent dans le bassin arrière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'alimentation des poissons

Les poissons trouvent leur nourriture dans le milieu aquatique. Vous pouvez partir en vacances en toute quiétude, ils survivront très bien. Pour une alimentation plus complète et qui avive leurs couleurs, utilisez des bâtonnets flottants prévus à cet effet.Choisissez une nourriture de qualité. Les poissons digéreront mieux, ils seront en meilleure santé et cela aidera au contrôle des algues et de la pollution dans le bassin. Dès que la température de l'eau descend et avoisine les 10/12°C, il faut diminuer progressivement la quantité de nourriture donnée à vos poissons. Et dès le début mars , il faut nourrir à nouveau progressivement les poissons. Dans le cas présent nous optons pour trois types de nourriture; les flocons qui descendent au fond du bassin et donné en premier et permettent de nourrir tous les poissons, les granules fins pour les poissons rouges et la moulée pour les koi ou carpes japonaises qui sont très voraces. Comptez pour 15 poissons environ $100.00 de nourriture par année.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poissons en hiver

En hiver prévoyez une petite pompe (1 200 gallons à l'heure) ou une pompe à air en action de novembre à mars. Ces pompes sont peu coûteuses à l'achat et consomment peu d'électricité. Le mouvement créé par la pompe dans le bassin empêche l'eau de geler et permet une bonne oxygénation pour les poissons. Si jamais la glace se refermait complètement, ne donnez pas de coups sur celle-ci. Ces chocs tuent les poissons. Faites un trou dans la glace en laissant couler l'eau du boyau d'arrosage, ou de l'eau bouillante. Cette cheminée d'aération permet aux gazs toxiques de s'échapper. Par contre si votre bassin est assez profond comme c'est le cas de notre projet creusé (plus de 30 pouces) le gel ne descend pas au delà de 30 pouces et cet endroit devient un refuge pour les poissons durant la saison froide. Toutefois, il faut prévoir une cheminée d'aération (un trou dans la glace) pour l'évaporation des gazs .